Victorin LUREL
Le Blog du vice-président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale

25 avril 2012

Quand Matignon dresse un constat accablant de l’inaction du gouvernement envers les Français d’outre-mer…

Filed under: Communiqués de presse — Victorin LUREL @ 16 h 45 min


Dans un rapport rendu public aujourd’hui, Claudy SIAR, délégué interministériel pour l’égalité des chances des français d’outre-mer, constate exemples flagrants à l’appui que les disparités de traitement dont souffrent ces derniers perdurent.

Dans un avant-propos lucide, Claudy SIAR demande à la France d’être claire envers les populations d’outre-mer et il lance un appel afin qu’il soit mis fin aux inégalités de traitement envers l’outre-mer. Il ajoute que si sa voix n’était pas entendue, « la France devrait faire face à la division du pays ».

Evoquant les peuples d’outre-mer, il dénonce en effet la violence, la vie chère et la paupérisation qui ne sont plus acceptables.

Au-delà du ton libre et original de ce rapport, s’agissant d’un document officiel à en-tête du Premier ministre, Victorin LUREL note avec satisfaction que Matignon, au crépuscule de la mandature, jette enfin un regard acéré sur l’action du Gouvernement en direction des originaires d’outre-mer.

Car, malgré la création de la délégation interministérielle à l’égalité des chances des français d’outre-mer dont le candidat sortant se prévaut en toutes occasions, il est exact, comme le souligne avec courage et pertinence Claudy SIAR :
– que les tarifs des télécommunications entre les DOM et l’Hexagone et à l’intérieur des DOM sont toujours très supérieurs aux tarifs nationaux malgré les engagements du Gouvernement.
– que les billets d’avion coûtent toujours aussi cher en période de vacance scolaire et que l’action de la délégation, probablement insuffisamment soutenue dans ses efforts, n’a permis jusqu’à présent que de délivrer… une centaine de billets gratuits aux plus défavorisés !
– que le chômage chez les jeunes a augmenté de 49% en 5 ans du fait notamment de la réduction dans la loi Penchard des exonérations de charges sociales et de la division par 10 des crédits en faveur des emplois aidés.
– que le problème des chèques hors place n’a toujours pas été réglé.
– que la gravité de la situation des personnes atteintes de drépanocytose n’a pas été prise en compte par le Gouvernement.
– que les cautions des personnes domiciliées outre-mer sont encore très souvent refusées malgré les engagements pris pour régler le problème.
– que la continuité territoriale n’est pas encore assurée.
– que le Gouvernement n’hésite pas à mettre en cause l’égalité sociale par exemple en maintenant des dispositions discriminatoires pour certaines prestations ou en ayant retardé l’application outre-mer du RSTA.

Victorin LUREL salue donc ce constat courageux du délégué interministériel qui fait ainsi preuve d’une indépendance d’esprit et d’une liberté de jugement remarquables.

Il se félicite aussi de ce soudain accès de lucidité et de transparence de Matignon qui publie ce rapport à quelques jours du deuxième tour de l’élection présidentielle.

Il rappelle que François HOLLANDE s’est adressé, le 10 mars dernier, à Paris, aux originaires des outre-mers pour leur présenter ses engagements pour les outre-mers.

A la lecture du rapport du délégué interministériel, il comprend pourquoi Nicolas SARKOZY, quant à lui, a décidé d’annuler la rencontre qu’il avait programmée avec eux le 15 avril et pourquoi François FILLON n’a pas osé maintenir son déplacement aux Antilles avant le premier tour.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons