Victorin LUREL
Le Blog du vice-président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale

29 février 2012

Hausse des carburants en Guadeloupe : le mode de fixation des prix démontre une nouvelle fois son caractère injuste, opaque et illisible

Filed under: Communiqués de presse — Victorin LUREL @ 19 h 39 min


Le président de la Région Guadeloupe, Victorin LUREL, réitère sa demande de révision du mode de fixation du prix des carburants en Guadeloupe, après la nouvelle hausse annoncée mardi qui porte le prix du super sans plomb à un niveau record à compter de ce jeudi à minuit.

« Une nouvelle fois, le système défendu obstinément par le gouvernement démontre son caractère opaque, injuste et, surtout, incompréhensible, estime Victorin LUREL. En témoignent les évolutions distinctes des prix du sans plomb, du gazole et de la bouteille de gaz, que les communiqués de la préfecture peinent à expliquer de façon crédible. En témoigne aussi l’inexplicable différence entre la Martinique, où le sans plomb augmente de 4 centimes, et la Guadeloupe, où l’augmentation est de 5 centimes ».

Victorin LUREL déplore que le gouvernement se refuse à envisager d’autres pistes telles qu’un blocage temporaire des prix dans l’immédiat et, à plus long terme une séparation stricte entre les activités de stockage, de raffinage et de distribution, comme le proposait le rapport de la mission parlementaire conduite par Patrick OLLIER.

« Les automobilistes et, au-delà, l’économie de la Guadeloupe payent hélas le prix du renoncement du gouvernement à toucher aux marges somptuaires du monopole pétrolier », déplore enfin le président de la Région Guadeloupe.

Une réponse à “Hausse des carburants en Guadeloupe : le mode de fixation des prix démontre une nouvelle fois son caractère injuste, opaque et illisible”

  1. Hilliger dit :

    C’est possible. Il faut réguler la collusion sur le prix et le monopole de l’approvisionnement. La région pourrait payer moins pour le carburant de détail grâce aux achats groupés en direct via des plateformes de trading et aussi devenir un entrepôt stratégique pour importer le carburant directement de Venezuela (ou le prix locale est € 0.10 cents / litre) et réexporter vers la Métropole et L’Europe, pas l’inverse.

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons