Victorin LUREL
Le Blog du vice-président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale

23 février 2012

Tensions à la Réunion : la mauvaise foi de Dominque PERBEN et de l’UMP

Filed under: Actualités — Victorin LUREL @ 18 h 56 min

Mes chers amis,

Je suis assez atterré par le communiqué rédigé par l’UMP en guise de réponse à mon souhait de voir le gouvernement se mobiliser pour apporter des réponses à la situation réunionnaise.

Selon Dominique PERBEN, que je sais capable d’être bien mieux inspiré, j’aurais eu « une attitude profondément irresponsable ». En reprenant la posture manichéenne qui semble être devenu le mode systématique de communication du candidat-président sortant et de ses partisans, il y aurait donc « d’un côté la ministre de l’Outre-mer, Marie-Luce Penchard, et, avec elle, la plupart des élus locaux qui en appellent au calme et au dialogue » et « de l’autre », je serais moi le pompier pyromane qui se délecterait de « souffler sur les braises ».

Les premiers mots du communiqué que j’ai adressé à l’AFP et aux médias réunionnais – consultable sur ce blog – étaient pourtant clairs et sans ambigüité : j’ai d’abord appelé au calme. « Le retour au calme est une nécessité absolue, car les violences, qui pénalisent d’abord les Réunionnais, ne sont en aucun cas une solution », ai-je écrit.

En me traitant d’irresponsable avec la plus parfaite mauvaise foi, comme si je n’avais, moi, pas appelé au calme, Dominique PERBEN oublie que j’ai eu à faire face à des tensions sociales en 2009 qui ont parfois dégénéré en violences. J’aurais aimé que ceux alors en charge de l’outre-mer à l’UMP et à l’Elysée appellent au calme et ne se comportent pas comme des pompiers pyromanes, authentiques ceux-là. J’aurais aimé que d’éminents élus UMP de la Guadeloupe, comme la sénatrice-maire de Basse-Terre, ne soufflent justement pas sur les braises en encourageant leurs partisans à participer aux coups de forces visant à fermer de force des commerces. J’aurais aimé trouvé Dominique PERBEN pour s’indigner de ces attitudes « profondément irresponsables »…

Je ne retire donc pas un mot de mon communiqué, qui appelle le gouvernement à prendre ses responsabilités en rouvrant des négociations avec les pétroliers sur le prix des carburants et en arrêtant de ménager les intérêts des monopoles.

Je ne regrette pas non plus d’avoir relevé que la ministre de l’Outre-mer préfère se rendre en Martinique et en Guadeloupe pour la deuxième fois en moins de deux semaines plutôt que de se rendre à la Réunion où l’urgence commande d’agir.

Et je ne me priverai pas de noter que dans l’interview radiophonique que la ministre chargée de l’Outre-mer a accordée à Antenne Réunion depuis Paris, elle parle « d’apporter une réponse face au coût de la vie et avant tout, apporter une réponse au problème de l’emploi à la Réunion », sans avancer la moindre proposition. Elle évoque des « réponses concrètes », sans jamais dire lesquelles. Elle affirme simplement que « cela ne passe pas par une baisse des prix mais par la relance de l’économie et donc de l’emploi ».

Des vœux pieux en vérité qui ramènent au bilan de cinq années de Sarkozysme outre-mer : une page vierge, ou presque.

VL

Une réponse à “Tensions à la Réunion : la mauvaise foi de Dominque PERBEN et de l’UMP”

  1. mocka dit :

    cela ressemble tristement a notre situation de 2009 MANIPULATION de la souffance du peuple.Les résultats sont palpables aujourd hui:on s est bien fait berner sur tout les points.En 2012,nous,peuple et surtout ELECTEURS,avons une possibilité d exprimer notre etat d esprit face a tout cela…j espere que nous reapprendrons a vivre au lieu de subir…IL Y A BEAUCOUP DE PHILOSOPHES,MAIS TRES PEU DE PHILOSOPHIE…

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons